Causes de burn-out ?

Le burn-out peut se produire de différentes façons. Quant à ce que peuvent être les causes de burn-out, il s’agit en général d’une combinaison de 2 éléments : la perturbation d’un équilibre et une façon de faire face inadaptée.

Déséquilibre + mauvaise façon de faire face => burn-out

Les causes de burn-out se composent le plus souvent de ces deux éléments.

Qu’est-ce qu’un déséquilibre ?

Le premier élément à la base des causes de burn-out est un déséquilibre. Les gens vivent en général grâce à un équilibre. Par exemple, dans leur relation. Une personne prend et l’autre donne. Sur la durée, ils inversent les rôles de sorte qu’un équilibre subsiste entre donner et prendre. Il se peut que l’une de ces personnes soudain ne veuille plus que prendre, ce qui peut peser à l’autre personne. Souvent, ce nouveau déséquilibre mène à la fin de la relation, car la personne qui doit donner n’est pas en mesure de continuer à donner.

Les gens vivent donc en fonction d’un équilibre. Celui-ci est important dans notre vie. Ainsi, au travail, nous avons besoin de moments positifs qui font baisser notre niveau de stress ou nous redonnent du courage. On peut se représenter cet équilibre dans le cadre des causes de burn-out comme une sorte de balance. Pour nous assurer de pouvoir continuer à fonctionner de façon optimale, un équilibre doit régner entre la charge de travail et les choses qui aident à aller de l’avant dans la vie. La charge de travail professionnelle peut par exemple augmenter et l’on éprouve alors plus de stress. Cela va éventuellement déclencher des causes de burn-out. Si l’on a alors de bons collègues, avec lesquels on peut rire, les causes de burn-out ont moins de marge de manœuvre. En incorporant un élément supplémentaire positif, on peut réduire facilement les facteurs négatifs sur la balance. C’est ce que l’on appelle l’équilibre.

Causes de burn-out : qu’est-ce qui crée un déséquilibre ?

Événements bouleversants
On peut classer parmi les causes de burn-out les événements traumatisants ou bouleversants, car ils provoquent du stress et, par conséquent, ébranlent l’équilibre. Ils augmentent la pression que vous éprouvez. Des exemples d’événements bouleversants sont :

  • Un décès dans la famille
  • La fin d’une relation intime
  • Des problèmes médicaux

Ces événements peuvent perturber votre équilibre, car ils ont un grand impact sur votre santé mentale. En d’autres mots, ils peuvent complètement vous retourner. Ces événements peuvent en outre avoir pour effet que vous vous mettez à vous tracasser et éprouvez dès lors plus de stress. Tout le monde le vit différemment et c’est pourquoi on parle, en cas d’événements bouleversants dans le cadre des causes de burn-out, d’expérience subjective. La question n’est pas la façon dont les autres considèrent votre situation. Il s’agit de comment vous affrontez la situation et ce qu’est votre souffrance.

Frustrations du quotidien

Ce ne sont pas seulement des événements propres à changer la vie qui peuvent faire office de causes de burn-out. Des frustrations du quotidien peuvent se constituer pour exploser au bout d’un moment. Par exemple, vous travaillez et avancez bien, mais il y a toujours quelqu’un qui vous apporte du travail en plus. Au bout d’un moment, cela peut devenir très frustrant et entamer votre bonne humeur. Cela peut donc aussi être classé parmi les causes de burn-out. C’est souvent une accumulation de frustrations qui déclenche les causes de burn-out. Dans des cas extrêmes, une seule frustration peut même avoir cet effet.

Qu’est-ce que la façon de faire face ?

Iacovides, Fountoulakis, Kaprinis et Kaprinis (2003) disent que le burn-out se caractérise par le fait de ne pas avoir un contrôle adéquat sur son travail. On est stressé et on a l’impression d’avoir perdu son objectif. La façon de faire face figure parmi les causes de burn-out, car il s’agit de la manière dont vous faites face au déséquilibre. Par exemple, vous recevez à chaque fois de plus en plus de travail et ne parvenez plus à tout faire comme avant. Vous pouvez alors commencer à travailler plus dur, ce qui va entraîner du stress et éventuellement de la dépression, ou vous pouvez apprendre à éliminer le stress afin de travailler plus efficacement. Vous pouvez donc réagir de différentes façons, ce qui est également à la base des causes de burn-out.

Causes de burn-out : qu’est-ce qui cause une mauvaise façon de faire face ?

Identification avec le travail

Certaines personnes, en particulier si elles occupent de hautes fonctions, s’identifient au travail qu’elles font (Iacovides, Fountoulakis, Kaprinis et Kaprinis, 2003). Ces personnes vont accomplir beaucoup, mais il y a un revers à la médaille. Du fait qu’elles s’identifient à leur travail, elles vont aussi s’identifier aux échecs de l’entreprise ou éventuellement d’une affaire. Elles vont s’attribuer la responsabilité de l’échec et en être complètement perturbées. Cela peut ensuite mener à des causes de burn-out. Souvent, ce genre de gens se disent qu’ils doivent faire mieux, ce qui peut éventuellement entraîner un burn-out.

Contrôle inadéquat sur son travail

Il s’agit aussi de l’une des causes de burn-out. Un contrôle inadéquat signifie que l’on ne sait plus comment prendre en mains sa charge de travail. Beaucoup de gens sont submergés par le travail, sont pris de panique et deviennent stressés. Le stress et la panique vont souvent avoir pour effet de tout ralentir, ce qui fait que l’on va perdre le contrôle sur soi-même et sur son travail.

Ces personnes s’imposent souvent des exigences démesurées et veulent en faire trop. Du fait qu’elles se poussent continuellement à bout, elles deviennent fatiguées et opiniâtres (Iacovides, Fountoulakis, Kaprinis et Kaprinis, 2003). Au bout d’un moment, elles ne peuvent plus rien fournir car elles ont trop tiré sur la corde. C’est pourquoi un contrôle inadéquat sur soi-même et sur son travail figure parmi les causes de burn-out.

Ce type de causes de burn-out s’observe souvent dans le secteur de la santé. Dans ce secteur travaillent des personnes qui ne cessent de s’investir pour d’autres. Année après année, elles continuent à se pousser à bout pour aider les autres. Cela peut causer un déséquilibre et éventuellement un burn-out. Au bout d’un moment, on est épuisé.

Personnalité

Votre personnalité joue un rôle important dans la façon dont vous faites face aux éléments négatifs. Votre personnalité peut en fait avoir pour effet que vous choisirez une bonne façon de faire face ou plutôt une mauvaise. C’est pourquoi la personnalité figure parmi les causes de burn-out.

Souvent, les personnes qui se sentent très impliquées par les autres ou par leur travail sont les premières atteintes par le burn-out. Il s’agit en fait des personnes qui donnent constamment et s’attribuent souvent la responsabilité des échecs. Elles tirent encore un peu sur la corde jusqu’à donner champ libre aux causes de burn-out. Elles veulent souvent aider tout le monde et s’imposent ainsi trop de tâches.

Outre le lien entre la personnalité et le choix d’une façon de faire face, la personnalité a aussi une autre influence sur les causes du burn-out. Ainsi, les éléments suivants peuvent vous protéger contre les causes de burn-out :

  • Partager ses sentiments en en parlant avec d’autres personnes
  • Fixer clairement ses limites pour les autres
  • Mener un style de vie optimiste

Si vous rencontrez des difficultés avec les éléments ci-dessus, il se peut que vous trouviez difficile de demander de l’aide à d’autres personnes et vous laissiez dès lors surprendre par les causes de burn-out. Si, par contre, vous vous ouvrez aux autres et parlez de vos sentiments, il est plus probable que vous pourrez accorder une place à ces sentiments. Garder des limites strictes est aussi un point très important. Les gens qui encourent le plus de causes de burn-out donnent souvent trop aux autres et finissent par crouler sous le travail.

Lieu de maîtrise

Nous avons déjà mentionné que certaines personnes s’identifient fortement à l’échec ou la réussite de leur travail ou même à leur entreprise. On appelle cela le “locus of control”, le lieu de maîtrise. Un lieu de maîtrise désigne le lieu où vous établissez la cause de l’événement. Par exemple, vous avez passé un examen et échoué. Les gens qui ont un lieu de maîtrise externe diront que les questions n’étaient pas claires, alors que ceux qui ont un lieu de maîtrise interne se trouveront idiots. Le lieu de maîtrise fait donc aussi partie des causes de burn-out.

Si vous avez un lieu de maîtrise externe, cela signifie que vous allez attribuer la cause d’échec à des facteurs par rapport auxquels vous êtes impuissant. Vous ne vous sentez pas responsable de l’échec, car vous êtes convaincu de ne rien pouvoir y changer. Par exemple, l’échec d’une présentation. Si vous faites une présentation en groupe et que le patron ne la trouve pas bonne, quelqu’un qui a un lieu de maîtrise externe dira facilement que la faute en incombe aux membres de l’équipe. Quelqu’un a par exemple trop bafouillé, ce qui a tout fichu à l’eau. Bien que cela réduise les causes de burn-out en termes d’identification à l’échec, la recherche montre que ces personnes sont en général plus stressées, car elles ont le sentiment de ne pas avoir de contrôle sur la situation (Iacovides, Fountoulakis, Kaprinis et Kaprinis, 2003).

Si vous avez le contraire d’un lieu de maîtrise externe, vous allez vous voir comme la cause de l’échec. C’est ce qu’on appelle un lieu de maîtrise interne. Si vous éprouvez ce genre de lieu de maîtrise, vous vous attribuez les échecs à l’extrême. Par exemple, si l’entreprise a raté un contrat avec lequel vous n’avez rien à voir, vous pouvez penser que le contrat a été raté parce que vous avez causé trop de stress à vos collègues. Cela donne d’autant plus de place aux causes de burn-out pour apparaître. Ce qui est positif ici, c’est que ce genre de gens éprouvent un peu moins de stress du fait qu’ils ont l’impression d’avoir le contrôle de la situation (Iacovides, Fountoulakis, Kaprinis et Kaprinis, 2003).