Trouble obsessionnel compulsif?

Le trouble obsessionnel compulsif, aussi appelé TOC, est une variante de l’anxiété qui voit la personne affectée éprouver des pensées et/ou comportements obsessionnels répétitifs. Vous trouvez ces pensées et comportements ennuyeux et même inutiles mais vous ne pouvez cependant pas vous empêcher de les avoir. Vous ne parvenez pas à vous en libérer. Bien que vous sachiez que ces pensées et comportements sont inappropriés, vous ne pouvez pas vous en défaire. Le fait d’éprouver et d’accomplir ces pensées et comportements peut provoquer une sérieuse souffrance et un sentiment d’angoisse.

Quels sont les symptômes du trouble obsessionnel compulsif ?

Pour pouvoir poser un diagnostic de trouble obsessionnel compulsif, les critères suivants doivent être remplis selon le DSM-IV :

  1. La personne en question éprouve des pensées obsessionnelles ou accomplit fréquemment des comportements obsessionnels.
  2. La personne en question est consciente que les pensées et comportements sont inutiles.
  3. Le fait d’accomplir et d’avoir ces comportements obsessionnels et/ou pensées obsessionnelles cause une souffrance significative. Cela exige beaucoup de temps et interfère avec divers domaines de la vie.

Quand on parle de comportements obsessionnels, on désigne des comportements qui chaque fois doivent être accomplis de la même façon. Ces comportements se répètent à constamment. Par exemple, le nombre de fois ou la façon dont vous vous lavez les mains après être allé aux toilettes.

Si les critères suivants sont remplis, on peut parler de comportements obsessionnels :

  • Vous êtes forcé par une pensée obsessionnelle d’adopter un comportement.
  • Les comportements ont pour but de prévenir ou de réduire la souffrance ou l’angoisse.
  • Les comportements ne sont toutefois pas liés au but souhaité ou sont exagérés.

Les pensées obsessionnelles sont des pensées qui reviennent constamment sous la forme d’une idée, d’une impulsion ou d’une représentation. Les gens essaient souvent de réprimer ces pensées en pensant à quelque chose d’autre ou en faisant quelque chose d’autre. Vous savez que vous avez vous-même produit ces pensées et qu’elles ne vous sont pas suggérées.

On peut également parler de pensées obsessionnelles, aussi appelées obsessions, si les conditions suivantes sont remplies :

  1. On peut parler d’une pensée, impulsion ou représentation répétitive et persistante. Cela est éprouvé comme quelque chose qui a été imposé ou qui est inutile.
  2. Ces pensées provoquent une souffrance significative.

En règle générale, les pensées et/ou comportements obsessionnels concernent les sujets suivants :

  • Obsessions relatives à la religion, au sexe et au corps
  • Classer et ordonner symétriquement
  • Laver et nettoyer
  • Comportement d’accumulation et de conservation

Quels sont les sous-types du trouble obsessionnel compulsif ?

On peut distinguer trois types de trouble obsessionnel compulsif en fonction que l’on éprouve ou non des pensées obsessionnelles et/ou comportements obsessionnels :

  1. Trouble obsessionnel compulsif concernant les pensées obsessionnelles
  2. Trouble obsessionnel compulsif concernant les comportements obsessionnels
  3. Trouble obsessionnel compulsif concernant aussi bien les pensées obsessionnelles que les comportements obsessionnels.

La dernière forme de trouble obsessionnel compulsif est celle qui se manifeste le plus souvent car les pensées obsessionnelles entraînent souvent des comportements obsessionnels.

Quels sont les effets possibles du trouble obsessionnel compulsif ?

Tout comme les autres variantes de l’angoisse, le trouble obsessionnel compulsif a un grand impact sur votre bonheur et votre vie. Un trouble obsessionnel compulsif a principalement une influence sur le fonctionnement social, le fonctionnement propre et le fonctionnement visant la prestation. Du fait de la répétition constante de pensées et comportements, il est possible de manquer des choses agréables, de ne pas pouvoir bien étudier ou même d’éviter des situations car on sait que celles-ci déclenchent ces comportements et pensées. Au bout d’un certain temps, cela peut avoir un sérieux impact et éventuellement entraîner des symptômes de dépression.

Le trouble obsessionnel compulsif peut aussi avoir des conséquences sur les personnes de votre entourage. Parfois, les pensées et comportements peuvent exiger beaucoup de la part de vos proches car ils se retrouvent impliqués dans ces comportements.

Comorbidité avec le trouble obsessionnel compulsif ?

Parfois, le trouble obsessionnel compulsif s’accompagne aussi d’autres maladies mentales et physiques. Des exemples de troubles liés à un trouble obsessionnel compulsif sont les suivants :

  • Dépression
  • Abus de substances
  • Trouble de l’alimentation
  • Épilepsie
  • Irritations de la peau découlant de la pulsion de propreté

Faites le test d’anxiété !

Vous voulez savoir si vous éprouvez aussi des symptômes d’angoisse et de quels comportements obsessionnels et pensées obsessionnelles vous souffrez éventuellement ? Faites ici le test d’anxiété gratuit qui fait également le point sur la dépression et le stress.