Maladie de Crohn ?

Tout comme la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn cause des douleurs intestinales. Comparativement à la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn est un trouble intestinal bien connu. Les deux maladies se ressemblent beaucoup. Pour donner un bon aperçu de ce en quoi consiste exactement la maladie de Crohn, et en quoi elle se différencie de la colite ulcéreuse, nous reprenons ci-dessous les principales caractéristiques de la maladie..

Qu’est-ce que la maladie de Crohn ?

La colite ulcéreuse provoque des inflammations chroniques fréquentes du gros intestin. La maladie de Crohn, par contre, a pour effet que cette inflammation ne se limite pas au gros intestin mais affecte aussi l’intestin grêle. Comme la colite ulcéreuse, la maladie cause des inflammations chroniques, mais dans les deux intestins. Ces inflammations s’accompagnent souvent de saignements et d’ulcères qui, à leur tour, peuvent engendrer des symptômes plus sérieux, comme l’anémie.
La maladie de Crohn peut en outre déclencher d’autres symptômes. Les inflammations vaginales ou vésiculaires ne sont ainsi pas rares. Il est donc nécessaire d’identifier à temps les symptômes de la maladie de Crohn afin de prévenir des symptômes plus graves.

Quels sont les symptômes de la maladie de Crohn ?

Tout comme en cas de colite ulcéreuse, un certain nombre de symptômes indiquent une maladie de Crohn. Vous trouverez ci-dessous une liste des symptômes les plus courants en cas de maladie de Crohn :

  • Diarrhée, combinée à du sang et des glaires
  • Douleur à l’estomac
  • Constipation
  • Anémie
  • Perte de poids
  • Fatigue
  • Fièvre
  • Retardement de croissance chez les enfants et les jeunes
  • Lésions, fistules et/ou inflammations, principalement autour de l’anus
  • Constriction des intestins

Les maux ci-dessus sont directement liés à des inflammations de l’intestin. Comme en cas de colite ulcéreuse, des maux peuvent surgir dans d’autres parties du corps. Vous trouverez ci-dessous une liste de maux causés par la maladie de Crohn et apparaissant ailleurs dans le corps :

  • Inflammation oculaire
  • Articulations enflées et/ou enflammées
  • Problèmes de peau
  • Aphtes et ulcères dans la bouche
  • Calculs biliaires

Tout comme lors d’autres maladies, la manifestation de la maladie peut différer d’une personne à l’autre. Aussi bien les symptômes que l’intensité des symptômes peuvent prendre diverses proportions en fonction de la manifestation personnelle de la maladie.
En outre les personnes qui souffrent d’un trouble intestinal chronique courent un risque plus élevé de cancer du côlon. Ce risque se présente le plus souvent après avoir souffert en moyenne 8 ans de la maladie de Crohn. Afin de réduire ce risque, un contrôle régulier par un professionnel est recommandé.