Formes de dépression ?

La dépression peut se manifester de différentes façons. À l’aide d’un diagnostic et de l’expérience des symptômes de la dépression, nous sommes en mesure de distinguer différentes formes de dépression. Certaines formes de dépression peuvent aussi être discernées sur base des causes.
Vous trouverez ci-dessous une liste des différentes formes de dépression.

Formes de dépression : dépression mineure ?

Pour pouvoir parler d’un diagnostic de ‘dépression mineure’, il faut observer au moins deux des symptômes de la dépression. Il s’agit d’une forme de dépression très courante. Une dépression mineure est une dépression pouvant toucher n’importe qui. On parle de dépression, mais celle-ci est moins grave que d’autres formes de dépression.
Les symptômes de la dépression qui se manifestent avec cette forme de dépression sont les symptômes courants de la dépression. Vous pouvez retrouver ces symptômes dans la section symptômes de la dépression ou dans l’article principal sur la dépression.
Le nombre maximal de symptômes de la dépression observés pour cette forme de dépression peut s’élever à 4 symptômes. Si ce critère est dépassé, on parle alors d’une forme plus sérieuse de dépression. Une dépression mineure est donc une forme légère de dépression car on n’observe qu’un nombre limité de symptômes de la dépression.
Cela ne veut pas dire que la souffrance subjective de la personne ne peut pas autant ou du tout être traitée. Bien qu’il s’agisse d’une forme de dépression plus légère, vous pouvez combattre de façon efficace votre souffrance et vos symptômes de la dépression. Plus légers sont les symptômes et plus rapidement vous cherchez un traitement, plus vite vous pourrez voir l’effet de ce traitement.

Formes de dépression : dépression majeure ?

Pour qu’on puisse parler d’un diagnostic de ‘dépression majeure’, on doit observer entre 5 et 9 symptômes de la dépression. Cette forme de dépression est également courante. Il s’agit peut-être de l’une des formes de dépression les moins connues alors qu’on rencontre souvent cette forme. Les recherches indiquent que plus de 17 % de la population mondiale souffrent au cours de leur vie d’une dépression majeure (D. G Blazer et R. C. Kessler, 1994).
Les symptômes qui doivent être observés pour cette forme de dépression sont les symptômes courants dont on parle en cas de dépression. Vous pouvez retrouver ces symptômes dans la section symptômes de la dépression ou dans l’article principal sur la dépression.
S’il est question d’une dépression majeure, les symptômes de la dépression connus se manifestent durant une seule période pendant au moins deux semaines. Une dépression majeure est donc une période unique qui peut durer de plusieurs semaines à plusieurs années. Si plusieurs épisodes se produisent, on parle alors d’une autre forme de dépression.

Formes de dépression : dépression chronique ?

Dans le cas d’une dépression chronique, les symptômes de la dépression se manifestent à plusieurs reprises. Cela signifie que vous traversez plusieurs périodes dépressives, au contraire de la dépression majeure. Cette forme de dépression appartient aux formes de dépression englobantes. La dépression chronique est cependant une forme de dépression moins connue, car les formes de dépression les plus connues ne se manifestent qu’une fois.
Vous pouvez trouver les symptômes courants de la dépression aussi pour cette sorte de dépression.
Entre les périodes de dépression, doit s’étendre une période d’au moins deux mois. Durant ces deux mois, vous ne pouvez éprouver aucun symptôme de la dépression, sans quoi on parle d’une dépression persistante. Une dépression chronique se caractérise par une période durant laquelle vous n’éprouvez aucun symptôme de la dépression. Après ces deux mois, vous pouvez traverser à nouveau une période dépressive avec les symptômes associés.

Formes de dépression : dysthymie ?

Cette forme de dépression est moins sérieuse que les formes de dépression précédentes. On peut comparer une dysthymie à une dépression mineure, mais avec un climat dépressif qui ne domine pas tout. Un diagnostic de ‘dysthymie’ se caractérise par le fait que l’on éprouve pendant une période d’au moins deux ans une humeur dépressive. La différence avec les autres formes de dépression consiste en ce que, lors d’une dysthymie, on peut encore se sentir bien certains jours. On n’a donc pas besoin de se sentir mal tous les jours à tout moment de la journée pour souffrir d’une dysthymie. À condition est que l’on se sente plus dépressif que bien.

Formes de dépression : maniaco-dépression ?

Pour pouvoir parler d’un diagnostic de ‘maniaco-dépression’, les périodes dépressives doivent alterner avec des périodes de forte euphorie ou agitation. Les périodes euphoriques sont aussi appelées périodes maniaques. Durant ces périodes, vous vous sentez ‘le roi du monde’ ou êtes rapidement irrité. Beaucoup de gens font aussi des choses irrationnelles pendant les périodes maniaques, comme faire des achats qu’elles ne peuvent se permettre. Lorsque vous leur demandez alors si elles peuvent payer, elles répondent souvent quelque chose comme ‘Évidemment, vous ne devez pas vous en faire.’
Après cette période maniaque, le client rechute dans une période dépressive. Au cours de cette période dépressive, le client éprouve plusieurs symptômes de la dépression dans un climat qui domine tout. On va donc se sentir constamment maussade et déprimé. Ces périodes dépressives durent en général plus longtemps que les périodes maniaques.
Dans le cas de cette forme de dépression, on observe souvent une cause génétique. C’est pourquoi un traitement de la maniaco-dépression comprend souvent des antidépresseurs et une thérapie. En cas de maniaco-dépression, les gens cherchent en général la neutralisation des symptômes plutôt que la solution de la maniaco-dépression. Il peut arriver qu’une maniaco-dépression dure toute la vie, mais on peut alors éventuellement neutraliser les symptômes à l’aide d’un traitement de sorte à ne plus subir aussi fortement les effets des symptômes au bout d’un moment.

Formes de dépression : autres formes de dépression ?

Il existe aussi des formes de dépression moins courantes, telles que la dépression postnatale, une forme de dépression qui se manifeste après la naissance d’un enfant, la dépression saisonnière, un type de dépression qui se manifeste principalement pendant une saison donnée, etc. Ces formes de dépression peuvent être liées à certaines hormones, telles que dans le cas de la dépression postnatale, ou à la perception de la lumière, comme dans le cas de la dépression saisonnière. Vous pouvez alors par exemple vous sentir dépressif en hiver parce que vous ne bénéficiez pas assez de la lumière du soleil.

Formes de dépression : test de la dépression ?

Vous pouvez toujours faire ici notre test de dépression gratuit. Ce test vous indique quels symptômes de la dépression vous éprouvez et comment vous pouvez les associer à un type de traitement.