Douleurs intestinales ?

Sensation de ballonnement ? Difficulté à déféquer ? Flatulences ? Tous ces symptômes peuvent indiquer des douleurs intestinales. Nos intestins constituent une partie importante de notre processus de digestion. Ils veillent à ce que les substances nutritives soient assimilées et les déchets correctement évacués. Malgré leur fonction essentielle, il peut arriver que les intestins ne fassent pas correctement leur travail. Dans ce cas, des douleurs intestinales peuvent apparaître.
1 personne sur 10 souffre de douleurs intestinales. Les douleurs intestinales peuvent consister en un ventre ballonné, en maux de ventre, en flatulences. Ces maux sont parfois de nature passagère, mais c’est parfois plus sérieux. La combinaison d’un ventre gonflé et de flatulences peut ainsi indiquer un syndrome de l’intestin irritable. Le syndrome de l’intestin irritable se manifeste principalement chez les femmes et causer une gêne sérieuse.
La diarrhée ou la constipation peuvent aussi être des signes de problèmes intestinaux. Ces maux peuvent avoir une large variété de causes. Dans certains cas, les douleurs intestinales indiquent des troubles plus sérieux. Une admission à l‘hôpital peut alors être nécessaire. Il est donc utile de garder à l’œil les douleurs intestinales et leurs causes. Pour vous y aider, nous vous proposons ci-dessous les informations essentielles concernant les symptômes des douleurs intestinales, les types de troubles et les possibles traitements des douleurs intestinales.

Que sont les douleurs intestinales ?

Les douleurs intestinales peuvent apparaître pour une grande variété de motifs. Ainsi, le stress, le surpoids, des parasites ou même des troubles peuvent déclencher des douleurs intestinales. Les douleurs intestinales peuvent donc aussi bien être la manifestation d’un problème physique que de problèmes psychologiques. Il est par conséquent utile de rechercher la cause des douleurs intestinales et de la combattre. Il n’y a pas besoin de prendre des médicaments si la cause est psychologique.
Pour vous aider à identifier les douleurs intestinales, vous trouverez ci-dessous un aperçu des symptômes les plus courants :

Problèmes de défécation ?

Les personnes souffrant de douleurs intestinales ont souvent des problèmes de défécation. Ces problèmes peuvent prendre la forme de la diarrhée ou de la constipation. La constipation est ainsi une forme d’obstruction lors de laquelle les selles restent trop longtemps dans l’intestin. Les selles peuvent donc s’en trouver durcies, ce qui peut provoquer de la douleur. La diarrhée et la constipation peuvent s’entraîner mutuellement. De la glaire et du sang apparaissent souvent dans les selles. Les selles peuvent aussi être très odorantes ou collantes. On peut parfois remarquer des aliments non digérés dans les selles.

Maux de ventre ?

Un autre groupe de douleurs intestinales est constitué par les maux de ventre. Ce groupe reprend les maux tels que le mal de ventre, le ventre gonflé, les crampes. La nausée appartient aussi à ce deuxième groupe. Les personnes souffrant de douleurs intestinales ont souvent un mal de ventre constant.

Maux liés à une mauvaise digestion ?

Un troisième groupe de douleurs intestinales est celui des maux liés à une mauvaise digestion. On entend par là les maux tels que l’amaigrissement, les troubles du sommeil, la fatigue et même la chute des cheveux. Une mauvaise digestion peut déclencher des symptômes dans tout le corps. Une anémie peut aussi indiquer des douleurs intestinales. Un manque de minéraux ou de vitamines est aussi un symptôme de douleurs intestinales.
Tous les maux ne doivent pas se manifester. Les maux peuvent varier nettement d’une personne à l’autre. Ils peuvent aussi dépendre de la cause des douleurs intestinales. De plus, tous les symptômes ne se manifestent pas en même temps. Il se peut que certains symptômes apparaissent quelques jours plus tard.

Quelles sont les causes des douleurs intestinales ?

Les douleurs intestinales peuvent avoir diverses causes. Des raisons aussi bien physiques que psychologiques peuvent être à la base. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des principales causes de douleurs intestinales.

Diminution des anticorps ?

Lorsque notre organisme s’affaiblit, nous risquons davantage de tomber malades et donc de souffrir de douleurs intestinales. Les immunoglobulines sont des anticorps qui font en sorte de protéger notre corps. Ces immunoglobulines sont aussi présentes dans le système digestif. Si ces substances baissent, le risque d’infection et de maladie augmente.

Consommation d’alcool ?

L’alcool peut causer de graves dommages dans notre corps s’il est consommé avec excès. Les intestins et l’estomac en subissent aussi les conséquences. La muqueuse qui protège ces organes, peut être attaquée par une consommation excessive d’alcool. L’irritation et l’inflammation en sont souvent des effets.

Diminution de la flore intestinale naturelle ?

Différentes choses peuvent dérégler la flore intestinale naturelle. Notamment l’utilisation de médicaments, comme les antibiotiques, peut être très néfaste pour notre flore intestinale. Des crampes et des gaz peuvent apparaître en raison de cette diminution de la flore intestinale naturelle. Il est donc conseillé de consulter un médecin en cas de prise de médicaments et d’antibiotiques. Un autre conseil consiste à ne prendre des antibiotiques que s’il n’est pas possible de faire autrement. Les antibiotiques ne suppriment pas seulement les mauvaises bactéries, mais aussi les bonnes qui soutiennent notre flore intestinale naturelle.
La diminution des bonnes bactéries de notre flore intestinale affaiblit notre paroi intestinale. Cela peut mener à des infections. En outre, on risque plus de tomber malade.

Le stress comme cause ?

Outre les différentes causes physiques, il existe des causes psychologiques qui peuvent déclencher des douleurs intestinales. Le stress est l’une des principales causes de douleurs intestinales. Le stress peut aussi détraquer notre système digestif, entraînant diarrhée, flatulences, etc. Tout comme les autres causes de douleurs intestinales, le stress peut provoquer des douleurs intestinales prolongées. Il est donc utile, lors de la recherche des causes, de prendre aussi en considération les causes psychologiques.

Douleurs intestinales ? Les différents troubles intestinaux ?

De même qu’il existe différentes causes de douleurs intestinales, il existe aussi différents troubles intestinaux. Nous vous présentons ci-dessous un aperçu des divers troubles liés aux douleurs intestinales.

Syndrome de l’intestin irritable ?

Il peut arriver que certains aliments ne soient pas bien digérés par les intestins. Un exemple en est l’intolérance au lactose à cause de laquelle on ne digère pas bien le lait. De tels maux peuvent cependant se manifester avec une plus grande fréquence et une plus grande intensité. Dans ce cas, on peut éventuellement parler de syndrome de l’intestin irritable.
Le syndrome de l’intestin irritable appartient au groupe des affections de l’intestin et de l’estomac. Dans le cas de ces troubles, on parle d’une perturbation du fonctionnement de l’intestin ou de l’estomac. On ne connaît cependant aucune maladie sous-jacente. On ne sait donc pas pourquoi cette perturbation se produit.
Les douleurs intestinales qui peuvent apparaître dans le cadre de ce trouble peuvent varier d’une personne à l’autre. Douleur ou mal de ventre sont les plus courants en cas de syndrome de l’intestin irritable. Un certain nombre d’autres symptômes peuvent aussi se manifester lors d’un syndrome de l’intestin irritable :

  • Crampes
  • Diarrhée, en alternance ou non avec constipation
  • Constipation, en alternance ou non avec diarrhée
  • Sensation de ballonnement
  • Flatulences
  • Fatigue
  • Maux de dos
  • Difficulté à uriner
  • Maux de ventre
  • Maux de tête
  • Troubles du sommeil
  • Douleur lors des rapports sexuels

Colite ulcéreuse ?

La colite ulcéreuse est un trouble intestinal lors duquel la muqueuse du gros intestin s’enflamme souvent de façon chronique. Bien que la colite ulcéreuse concerne les intestins, elle peut aussi provoquer des symptômes en dehors des intestins. D’autres parties du corps peuvent donc être affectées par des inflammations découlant de la maladie. La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn se ressemblent beaucoup.
Tout comme dans d’autres situations, la maladie et les douleurs intestinales associées peuvent se manifester de différentes manières. La colite ulcéreuse peut donner de grandes différences de douleurs intestinales et d’intensité. Tous ceux qui en souffrent ne vont pas subir les mêmes douleurs intestinales. C’est pourquoi il est utile d’examiner de quels troubles intestinaux vous souffrez.
Symptômes de la colite ulcéreuse ?
La colite ulcéreuse couvre une grande variété de douleurs intestinales. Vous trouverez ci-dessous une liste des troubles qui se produisent le plus souvent. Pour pouvoir parler de cette maladie, tous les symptômes ci-dessous ne doivent nécessairement s’observer. Comme on l’a écrit plus tôt, la maladie peut s’exprimer très différemment d’une personne à l’autre.

  • Sensation de ne pas pouvoir vider ses intestins, même après être allé aux toilettes
  • Diarrhée soudaine. Ces selles sont souvent accompagnées de glaire et de sang
  • Douleur au rectum
  • Constipation
  • Crampes d’estomac
  • Perte de poids consécutive à la diarrhée ou à une perte d’appétit
  • Fatigue
  • Anémie consécutive à la perte de sang dans les selles
  • Difficulté à contrôler la défécation

Les troubles ci-dessus concernent l’inflammation de l’intestin. En outre, la colite ulcéreuse se manifeste aussi à travers des troubles dans d’autres parties du corps. Nous proposons ci-dessous une liste de troubles pouvant être causés par la maladie :

  • Inflammation oculaire
  • Inflammations articulatoires
  • Problèmes de peau
  • Inflammations du foie

La maladie de Crohn ?

Tout comme le trouble intestinal de la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn s’identifie à ses douleurs intestinales. La maladie de Crohn est un trouble intestinal bien connu qui a beaucoup en commun avec la colite ulcéreuse.
La colite ulcéreuse est causée par des inflammations chroniques à répétition du gros intestin. La maladie de Crohn, par contre, relève d’une inflammation plus générale. Non seulement le gros intestin est concerné par l’inflammation, mais l’intestin grêle doit aussi être affecté. Tout comme lors d’autres troubles, les maux s’accompagnent d’ulcères et de saignements. Ces symptômes peuvent à leur tour entraîner d’autres symptômes tels que l’anémie.
La maladie de Crohn peut aussi déclencher d’autres symptômes qui ne sont pas causés par les douleurs intestinales. Le vagin et la vésicule peuvent aussi être irrités en raison de l’inflammation. D’autres parties du corps peuvent aussi être affectées par la maladie.
Les symptômes de la maladie de Crohn ?
La maladie de Crohn se reconnaît à un certain nombre de symptômes. Ces symptômes ne sont pas les mêmes chez tout le monde. En outre, tous les symptômes ne doivent pas être observés pour que l’on puisse parler de maladie de Crohn. La maladie s’exprime donc à un niveau individuel. Vous trouverez ci-dessous une liste des symptômes les plus courants de la maladie de Crohn :

  • Diarrhée, mélangée à des glaires et du sang
  • Maux de ventre
  • Constipation
  • Anémie
  • Perte de poids
  • Fatigue
  • Fièvre
  • Ralentissement de la croissance chez les enfants et les adolescents
  • Lésions, fistules et/ou inflammations, principalement autour de l’anus
  • Resserrement des intestins

Vous trouverez ci-dessous une liste de symptômes qui peuvent être provoqués par la maladie de Crohn dans d’autres parties du corps :

  • Inflammation oculaire
  • Articulations enflées, avec ou non inflammations
  • Irritations de la peau
  • Aphtes et lésions dans la bouche
  • Calculs biliaires

Parasites ?

Les parasites intestinaux se manifestent chez 20 à 30 % de la population environ. Les parasites intestinaux sont des organismes vivant de l’hôte. Cela signifie qu’ils se nourrissent de l’hôte, mais ils le rendent aussi malade. Les enfants sont principalement vulnérables aux parasites intestinaux. Les parasites peuvent déclencher de vagues douleurs intestinales. Les parasites ne déclenchent cependant pas toujours des douleurs intestinales.

Comment puis-je traiter les douleurs intestinales ?

Solutions médicales ?

Tous les troubles et maux intestinaux ne peuvent pas être traités. Il n’y a ainsi jusqu’à présent pas de traitement pour le symptôme de l’intestin irritable. On peut recourir à une colonoscopie pour établir la différence avec d’autres causes. Bien que la maladie et les troubles intestinaux qui y sont liés ne puissent être traités, il existe des médicaments qui peuvent diminuer la gravité des douleurs intestinales. Parfois, des antidépresseurs peuvent aussi aider lors du traitement de douleurs intestinales. Ils peuvent réduire la douleur.
D’autres troubles intestinaux ne sont pas traitables. Ici aussi, une légère médication peut apporter un soulagement des douleurs intestinales et des symptômes.
Il existe d’autres méthodes que la médication qui peuvent aider à réprimer ou atténuer les symptômes de la douleur en cas de maux d’intestins.
Choix de la nourriture
Si vous mangez sainement et ne mangez rien de ce que votre intestin ne peut pas supporter, vous pouvez essayer de réprimer les symptômes. Ainsi, le café et tout ce qui est gazeux provoque des douleurs intestinales. Vous trouverez ci-dessous un certain nombre d’aliments et boissons qui peuvent provoquer des gaz :

  • Sodas
  • Choux
  • Haricots
  • Œufs

Les fruits ne causent en général pas de problèmes, tant que vos intestins ne sont pas hypersensibles au fructose. Lorsque vous mangez, mangez lentement et parlez aussi peu que possible tandis que vous mangez. Vous évitez de cette manière d’avaler de l’air. Buvez en suffisance.

Solutions psychologiques ?

Il est prouvé que le stress peut parfois être à la source des douleurs intestinales ou qu’il peut aggraver les douleurs intestinales. Il est donc nécessaire de tâcher de réduire ou de contrôler votre stress. Des techniques de relaxation et l’identification de symptômes du stress peuvent vous y aider. Vous pouvez également combiner ces techniques avec une éventuelle démarche médicale afin de mettre au point un traitement plus efficace.
‘Mes15Minutes.com’ a ainsi développé en collaboration avec des médecins et des psychologues un programme de self-help en ligne qui vous accompagne quotidiennement dans la réduction du stress. Il se compose de techniques thérapeutiques comme des exercices de relaxation et des exercices de respiration afin de réduire le stress. La recherche a indiqué que le participant moyen éprouve 77 % de stress en moins après un mois.

Stress-reduction-3-weeks-FR-15Minutes4Me
Outre la diminution du stress, ‘Mes15Minutes.com’ peut aussi vous aider à rehausser votre seuil de tolérance à la douleur afin d’éprouver moins de douleur. Les douleurs intestinales étant souvent liées à une hypersensibilité physique, cela peut vous aider à éprouver moins de douleur dans votre vie de tous les jours.

Pain-reduction-4-weeks-FR-15Minutes4Me

Le programme peut vous aider à diminuer la douleur mais aussi vous apprendre à reconnaître les signes annonciateurs de la douleur. De cette façon, vous pouvez :

  1. Prévenir la douleur ;
  2. Quand la douleur se fait sentir, réduire la fréquence et la durée de cette douleur.

La douleur est souvent liée au stress et à d’autres facteurs que vous pouvez contrôler. Apprenez dès aujourd’hui comment le programme peut vous aider à mener une vie équilibrée et comment vous pouvez prendre votre douleur en main. Apprenez aussi comment vous pouvez appliquer ces techniques après le programme afin de prévenir la rechute à long terme et de renforcer votre système immunitaire.

Faites le test de stress gratuit !

Vous aimeriez tester dans quelle mesure le stress peut avoir une influence sur vos douleurs intestinales ? Faites donc le test de stress gratuit.