Qu’est-ce que l’anxiété?

L’anxiété peut être définie de différentes manières. Il est difficile de décrire dans une définition tous les mécanismes liés à l’anxiété. Pour rester simple et clair, nous avons choisi de donner cette définition connue concernant l’anxiété :

L’anxiété est une émotion causée par une menace observée ou vécue, qui mène le plus souvent à un évitement ou une esquive de celle-ci.

L’anxiété est donc une réaction que l’on présente dans une situation nous rendant anxieux. Lors de cette confrontation, on éprouvera dès lors des émotions intenses qui peuvent mener à l’évitement de la situation. Par exemple, si l’on est agoraphobe, on évitera après un moment les espaces ouverts et on restera aussi souvent que possible chez soi car on aura peur des espaces ouverts.

Pourquoi éprouvons-nous de l’anxiété ?

L’anxiété remonte à la nuit des temps et est par conséquent un mécanisme de la nature. Ce mécanisme nous aidait aux origines à survivre en évaluant des situations comme dangereuses. Si vous êtes donc confronté à une situation dangereuse, l’anxiété aide votre corps à réagir plus rapidement et par conséquent à augmenter vos chances de survie. Contrairement, par exemple, à la dépression, l’anxiété est donc intégrée de naissance pour nous aider à survivre. L’anxiété a cependant perdu sa raison d’être au fil du temps. Comme on l’a dit, l’anxiété nous aidait aux origines à survivre. De nos jours, c’est à peine si nous sommes encore confrontés à des situations dangereuses. Nous sommes à présent plus souvent anxieux du fait des situations auxquelles nous accordons beaucoup de valeur mais qui ne sont pas dangereuses. Par exemple, on ne peut pas arriver en retard à une réunion importante. La pensée d’arriver en retard peut provoquer des symptômes d’anxiété. Arriver en retard à une réunion n’est pourtant pas une situation dangereuse. L’idée initiale de l’anxiété a donc été perdue.

Quelle est l’origine de l’anxiété ?

Si l’anxiété est innée chez chacun de nous, pourquoi certains ont-ils ont trouble anxieux et les autres pas ? Vous devez savoir ici que tout le monde a en soi la possibilité de développer un trouble anxieux car tout le monde est né avec de l’anxiété. Tout le monde ne va cependant pas pour autant développer un trouble anxieux. Outre la prédisposition, il existe d’autres facteurs nécessaires pour avoir un trouble anxieux.

Prédisposition + événement + coping style

À côté de la prédisposition à l’anxiété, partagée par tous, une certaine situation ou un événement est nécessaire, qui déclenchera un lien entre cet événement et l’anxiété. Cette situation doit être bouleversante car on va réfléchir à la situation ou la situation va rester dans les pensées. Mais même la combinaison d’une prédisposition et d’un événement bouleversant ne va pas automatiquement créer un trouble anxieux. C’est ici que nous introduisons le ‘coping style’. Cela signifie que ce qui importe est la façon dont vous gérez ensuite la situation et comment vous choisissez de traiter la situation. Ce choix peut soit mener à de l’anxiété saine, soit à de l’anxiété malsaine.

Une métaphore de l’apparition de l’anxiété

Pour vous permettre de discerner le sens premier de l’anxiété et d’un trouble anxieux, voici une métaphore de la façon dont apparaît un trouble anxieux.

Les troubles anxieux sont comme l’hyperphagie (le fait de manger de trop). L’être humain est préprogrammé pour survivre en mangeant. Depuis la nuit des temps, l’homme mange. Si nous ne mangeons pas, nous mourons. Aux origines, il n’y avait pas de restes et on mangeait ce dont on avait besoin. Si l’on avait capturé un gros animal, cette nourriture pouvait servir ensuite pour plusieurs jours. Il s’agissait d’une technique de survie. À mesure que la société a évolué, de plus en plus de nourriture a été disponible. Du fait de cette surabondance, certains souffrent de surpoids, ce qui peut mener dans des cas extrêmes à la mort. Bien que nous voulions originellement ce dont nous avions besoin et dans la mesure où nous en avions besoin, nous mangeons des choses qui ne sont pas saines et nous mangeons trop. L’anxiété est tout à fait semblable à la nourriture et à l’alimentation préprogrammée pour nous aider à survivre. Si nous rencontrons un danger, notre corps nous prépare à réagir à ce danger en provoquant une réaction d’anxiété. L’anxiété va parfois faire en sorte que nous puissions échapper au danger ou même nous défendre. La société a évolué en une société sûre, où nous ne sommes plus qu’à peine confrontés à l’anxiété. Cela a pour effet que le mécanisme naturel est parfois déclenché par une chose qui n’est pas un réel danger, comme l’agoraphobie. Un espace ouvert représente la vie, pas un danger. De cette façon, quelque chose de naturel, qui à l’origine avait une fonction saine, se trouve finalement mal utilisé et devient malsain.

Que se passe-t-il si l’anxiété progresse ?

L’anxiété malsaine peut donc avoir un effet considérable sur votre vie. Elle va vous empêcher de faire certaines choses que vous voulez faire, de vous sentir heureux et même de faire des activités de tous les jours. L’anxiété peut avoir un effet considérable même sur les plus petites choses. Les personnes qui par exemple n’osent plus sortir de la maison ont dès lors des difficultés à faire leurs courses, ce qui peut être très ennuyeux si vous voulez cuisiner.

Beaucoup de personnes anxieuses n’ont plus l’impression de pouvoir prendre elles-mêmes des décisions concernant leur vie. C’est comme si l’anxiété avais pris le dessus. Beaucoup de gens anxieux sont en outre conscients que leur anxiété est irréelle et qu’ils ne devraient à vrai dire éprouver aucune anxiété dans telle situation, mais ils ne parviennent cependant pas à arrêter cette anxiété. Elle les submerge et ils ne savent pas quoi faire.

Anxiété de l’anxiété ?

À mesure que l’anxiété progresse, vous allez également éprouver davantage de conséquences de l’anxiété. Ainsi, il arrive souvent que les personnes deviennent anxieuses d’éprouver les symptômes de l’anxiété. Ils trouvent l’hyperventilation tellement effrayante que l’anxiété de l’anxiété apparaît. Vous éprouvez alors une réelle anxiété de l’anxiété. Comme vous le remarquez, il s’agit d’une sorte de cercle vicieux qui peut avoir un effet extrême sur votre bonheur et votre quotidien. Après un petit temps, vous allez donc devenir anxieux si vous pensez aux symptômes de l’anxiété ou à l’anxiété. Vous n’allez dès lors plus pouvoir faire ce que vous aimez et réaliser des activités de tous les jours. Ainsi, par exemple, une personne atteinte d’agoraphobie ne peut plus aller au magasin pour y faire ses courses car elle est trop anxieuse. Cela peut faire qu’elle n’ait plus rien chez elle pour cuisiner, ce qui est terriblement ennuyeux. Si vous savez en outre que vous en aviez la possibilité mais que l’anxiété contrôle votre vie, cela peut être très frustrant.

Quelles sont les conséquences importantes de l’anxiété ?

L’anxiété peut avoir de nombreuses conséquences. Pour vous-même, l’anxiété peut exercer une grande influence sur votre satisfaction, votre image de vous-même et votre joie en général. Souvent, les personnes atteintes d’anxiété ont le sentiment de perdre le contrôle de leur vie. Cela peut quelquefois mener à une piètre image de soi-même ou à la dépression. Du fait du sentiment que l’on a de ne plus avoir le contrôle de sa vie, beaucoup de gens croient qu’il est difficile de traiter l’anxiété. C’est tout à fait faux. Vous pouvez briser le cercle vicieux de l’anxiété et retrouver le bonheur. De cette façon, vous croirez à nouveau en vos capacités et serez de nouveau le maître de votre vie.

Tester votre anxiété ?

Si vous voulez en savoir plus sur vos symptômes d’anxiété et dans quelle mesure ils ont une influence sur votre bonheur et votre vie de tous les jours, vous pouvez passer ici le test d’anxiété gratuit. Ce test peut vous en dire davantage sur la gravité de votre anxiété et quelle est la façon adaptée de la traiter.